Peindre de la céramique

La fin du XIXe siècle a connu un véritable engouement pour les poteries
à reflets métalliques. A Vallauris, les Massier ont acquis une immense renommée avec leurs couvertes irisées. De Clément Massier, vase à décor végétal aux remarquables reflets verts, bleus et pourpres. Vers 1895-1905. Coll. Château-musée de Vallauris.

Cette entrée a été publiée dans Art et antiquites, Ceramique de vallauris, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>