La vieille maison

Saint-Sauveur-d’Aunis.
Retour aux sources.
Située en plein bourg et transformée un temps en dancing, cette demeure du XVIIIe siècle a souffert d’abandons successifs et de travaux hasardeux, comme en témoignent les blessures de la façade, le toit composite et les résidus de chantier. Elle conserve néanmoins une ossature saine, jouit de vastes proportions (400 m2 habitables) et d’un jardin clos à l’arrière, qui préserve l’intimité et regarde au levant, à l’ombre de l’église classée monument historique.

Cette entrée a été publiée dans La rochelle tourisme, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>