Le jardin japonais

On ne sait où commence la maison, où finit le jardin tant les deux sont liés. Le vert céladon des murs intérieurs s’harmonise à l’extérieur avec les verts tendres des bambous, les verts plus soutenus des feuilles de camélias. Maître des lieux, le styliste Kenzo, dont on connaît le raffinement, souhaitait retrouver ses racines et un peu de son pays en créant chez lui, à Paris, un jardin très symbolique. Un paysagiste japonais a élaboré le plan végétal et architectural et le paysagiste français Pierre-Alexandre Risser nous précise « Le jardin japonais doit-être naturel, mais rien n’est laissé au hasard. Nous taillons les bambous, les érables et le cerisier trois fois par an ».

Cette entrée a été publiée dans Deco de jardin, Jardin japonais, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>