Carrelages terre cuite

Le calepinage en diagonale.
Pour réussir, un toon départ s’impose. Il s’effectue à partir de l’angle le plus droit (d’équerre) de la pièce. Une fois celui-ci déterminé, on en trace la diagonale sur le sol. La première rangée de dalles se pose à cheval sur cette ligne, jusqu’à l’angle opposé. Les carreaux suivants sont placés de part et d’autre dans l’alignement de leurs joints. L’entourage de rectangles est préalablement mis en œuvre, soit intégralement, soit partiellement le long des murs qui forment l’angle de départ. Le carrelage ne touche pas les cloisons afin de le désolidariser des structures du bâtiment. Une plinthe ou un joint dissimulera aisément ce léger décalage.

Cette entrée a été publiée dans Revêtements de sol, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>