Construire un placard mural

Des niches font le décor.

En saillie sur le mur, le conduit de fumée est dissimulé par une contre-cloison revêtue de bois. Les niches, mises en valeur par un éclairage intégré et un encadrement en relief, récupèrent cet espace en profondeur.
• Construire l’ossature. Une partie de l’ossature est montée à 25 cm de distance du-mur pour « rattraper » l’épaisseur du conduit. Elle est formée de 4 chevrons verticaux de 40 x 60 mm espacés successivement de 60, 40 et 60 cm (largeurs des niches). En haut, ils sont fixés en applique sur un tasseau vissé au plafond, allant du mur de retour jusqu’au bord du conduit. En bas, ils reposent et sont vissés sur un tasseau ancré dans le sol et faisant toute la longueur du mur en passant devant le conduit. La seconde partie de l’ossature montée contre le conduit se positionne dans le prolongement de la première afin de créer un support linéaire pour l’habillage en bois. Tous les éléments sont assemblés au sol avant d’être redressés d’un bloc. Des tasseaux horizontaux (40 x 40 mm) vissés entre les montants et en vis-à-vis dans le mur supportent des tablettes hautes et basses qui forment le dessus et le bas des niches. Sur d’autres tasseaux verticaux vissés derrière les montants et dans le mur sont fixés les côtés des niches.
• Habiller de lambris. En pin massif des Landes, les lames de L 200 x larg. 9,5 cm x ép. 10 mm (« Nevada » Westland de GPL) sont fixées sur l’ossature par des
« fixettes ». Un entourage en tasseaux (20 x 60 mm) posés en applique valorise les niches ouvertes éclairées par des spots de 20 W en basse tension (Brilliant). Les autres sont fermées par des portes abattantes et rentrantes réalisées en contreplaqué revêtu de lambris. Elles s’articulent sur des charnières de meubles dégondables. On les manipule par de longues poignées en inox (La Quincaillerie).

Les niches fermées abritent tout ce qui ne mérite pas d’être vu.
Canapé, tapis, Ikéa. Chaise, plaid, La Redoute. Valisette, AM PM pour La Redoute. Portecourrier, Domia pour Les 3 Suisses. Table basse, La Maison de Valérie. Service à thé, lampe de bureau, Habitat.
Coupe et fruits faïence, pichet, pot, bougeoir ange, Bernard Carant chez Florent Monestier. Gravures, cadres, BHV. Vase et bulbes narcisse, Despalles. Sol sisal, BTB Tapis Benoît.

Cette entrée a été publiée dans Livre construction, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>