Constructeur de maison bretagne

Particularité régionale, les maisons « à avancée » semblent pouvoir être rattachées à une activité aujourd’hui disparue, celle de la fabrication des toiles de lin. En effet, le décrochement de façade offre une surface intérieure adaptée aux dimensions d’un métier à tisser. Qu’on l’appelle « apoteiz » dans les Monts d’Arrée ou « kuz-tol » dans le Trégor, cette avancée permit plus tard d’y installer une table ou un lit clos. D’aspect et de volume très divers, l’avancée  »en appentis » englobe parfois un escalier extérieur qui conduit à l’étage, mais l’avancée « à mur-pignon » paraît toujours plus prestigieuse.

Cette entrée a été publiée dans Façade de maison, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>