Vieux chalet en bois

Clin d’ceil.

Au début du 18e siècle, un dant royal s’inquiète de la faction du bois et propose interdire l’usage dans les b vallées. Chaque morceau di devient alors précieux. On ploie ainsi les vieilles tharp on utilise les poutres courb pour faire des linteaux et superpose les ouvertures diminuer la charge. Même branches pliées par la rigue du climat peuvent devenir chets pour soutenir la perd d’épicéa creusée en gouttiè.

Cette entrée a été publiée dans Façade de maison, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>