Le maison est baigné de lumière

Le cœur de la maison est baigné de lumière. Des têtes africaines en ébène sculptée provenant du Kenya apportent une note sombre et mystérieuse. Une « tanka », peinture sur soie évoquant la Mandala ou « roue de la vie » s’impose, au mur, comme une figure symbolique et ésotérique. Des coussins kutch indiens (Le Monde Sauvage), rebrodés de miroirs porte-bonheur réveillent les tons sourds et grisés d’un fauteuil au dossier hiératique. Boîtes gigognes empilées, La Chaise Longue.

Cette entrée a été publiée dans Decorateur d interieur, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>