Deco d’interieur de maison de montagne

Deco d'interieur de maison

LA DÉCORATION.

Volontairement nu et dépouillé, l’ensemble n’offre pas, à première vue, d’originalité décisive. Pourtant, l’apparente simplicité de l’installation, assez typique des pays méditerranéens, n’est pas fortuite. Elle traduit, en plus d’un souci de bien-être et d’aise, un besoin d’ordre et d’équilibre.
Trois éléments semblent caractériser le parti décoratif de cette installation.

1° La généralisation, dans toutes les pièces, d’un crépi, blanc et fin sur les murs.
2° La terre cuite qui recouvre l’ensemble des sols (excepté celui de la chambre des parents).
3° Les baies ouvertes assurant un passage plus aisé que par de simples portes. Le regard n’est plus arrêté et embrasse l’espace dans sa continuité.
Murs, sols et circulations ouvertes concourent à une évidente unité du tout.

La grande neutralité des murs facilite incontestablement cette unification. La contrepartie en est, c’est évident, une certaine monotonie, une certaine froideur. Ces crépis fins sont certes d’un emploi commode et sûr. On aurait pu néanmoins ne pas les vouer exclusivement au blanc. Les tons rosés et ocrés, que l’on trouve à l’extérieur, pourraierr avec le plus grand bonheur entrer à l’intérieur et, peut-être, servir ainsi à différencier certains espaces.

Le choix d’un matériau unique poui les sols est un parti intéressant qui assur une continuité entre les diverses zones de la vie. Les terres cuites et les grès cérames sont les matériaux rêvés pour s’adapter à toutes les pièces. La rusticité du matériau choisi ici, apporte une certaine chaleur qui s’associe bien au plafond à poutres apparentes.

La suppression des portes, si elle ne peut être généralisée, modifie assez radicalement l’optique d’une installation. En mettant en relation visuelle les espaces les uns avec les autres, ces baies ouvertes dégagent incontestablement les perspectives. On a opté ici pour des baies cintrées. Elles s’associent sans difficulté avec les murs d’aspect maçonné et donnent à l’ensemble une vocation évidemment architecturale. On peut néanmoins regretter le dessin pas toujours habile de certains cintres. Le mieux est de toujours se référer à la tradition.

Cette entrée a été publiée dans Decorateur d interieur, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>